Mila, 24 ans, étudiante Erasmus en pause sieste @ BnF

Mila vient de Belgrade, en Serbie, elle est arrivée à Paris en septembre 2011 pour passer un master en architecture. En fait, elle a déjà fini ses études là-bas et voulait avoir un double diplôme. Elle n’a eu que quelques mois pour apprendre le français, et c’est chose faite, un petit accent bien sûr, mais elle s’exprime dans un français quasi parfait. A la BnF, elle y vient pour le plaisir au moment de ses pauses «j’aime bien venir me poser sur les marches, j’adore les escaliers, c’est très bien fait. C’est un bâtiment très connu en architecture et comme l’école est juste à côté, je viens souvent ici».

Pour cette année un peu particulière, la première qu’elle passe en dehors de Serbie, elle a trouvé un petit appartement à Belleville. Elle adore son quartier et notamment le bar aux ‘Folies’ où elle s’arrête souvent pour prendre un verre «je l’adore ce bar, c’est un mixte de tout, c’est incroyable on peut rencontrer des gens de 10 ans jusqu’à 60 ans, des profils très différents». Par contre, même si c’est facile de discuter avec les gens, de vraies rencontres amicales avec des parisiens, elle n’en a quasiment pas fait, elle a un peu du mal avec la mentalité parisienne «ils sont totalement hypocrites, ils sont mignons avec toi s’il veulent quelque chose de toi et quand ils voient que ce n’est pas possible, ils changent, même pour des petites choses anodines».

En presque un an, Mila a passé de très bons moments à Paris : des soirées dans des bars que ce soit à Pigalle ou ailleurs, des promenades au bord du canal St Martin, partager avec des amis une bonne bouteille de vin sur les quais au bord de la Seine… c’était presque magique tout ça pour elle «à Paris, les moments quand ils sont bien, ils sont meilleurs, comme dans un film. Quand c’est bien, c’est magnifique, c’est incroyable, on a l’impression que ce n’est pas réel». Mais voilà, en dehors de ces quelques moments, elle a été un peu déçue par Paris, la réalité n’a pas été à la hauteur de ce qu’elle imaginait «pour moi, Paris avant c’était une des meilleures villes et je voulais venir vivre ici, mais maintenant, je ne suis pas sûre d’en avoir envie, je pense que c’est plutôt une ville touristique, c’est magnifique pour quelque temps mais je ne sais pas s’il y a quelque chose pour me tenir ici».

Ce qu’elle reproche principalement à la ville c’est son côté «faux», un peu comme ses habitants finalement «j’ai l’impression que Paris, il est faux, c’est un peu Disneyland car tout est beau, tout est magnifique, les gens sont beaux mais derrière je ne sais pas s’il y a une âme, en tout cas si c’est très profond. Des fois, je ressentais un certain vide. Mais peut être que ce n’est pas Paris mais la culture occidentale». La culture serbe lui a terriblement manquée, et ce n’est sans doute pas pour rien que ses amis ici étaient quasiment tous serbes «là-bas, c’est une façon de vivre complètement différente, le tempérament des gens est complètement différent. Ici, tout le monde vous regarde, on scrute vos vêtements, et moi je pensais en venant à Paris que c’était une ville libérée de ça, que c’était une métropole dans tous les sens du terme. En Serbie, on vous regarde tout le temps aussi, mais vous pouvez être tout ce que vous voulez, ici c’est un regard critique».

Mila ne se considère pas comme parisienne mais elle l’est peut être un peu plus que ce qu’elle ne pense car comme tout bon parisien, s’il y a bien une chose sur laquelle elle s’accorde avec ses concitoyens du moment, c’est bien le fait qu’il faut partir de Paris pour avoir envie d’y revenir… «j’ai ce sentiment maintenant mais si je trouve un travail qui me plaît, qui est bien payé, pourquoi pas, mais je pense que j’ai besoin d’un temps pour me reposer de Paris. Je suis sûre que d’ici quelques mois j’aurais déjà envie d’y revenir, d’y vivre». Un bon boulot, un peu de nostalgie et Mila sera peut être de retour au milieu des parisiens et cette fois décidée à en rencontrer des un peu plus sympa ! Enfin, des parisiens sympas, ça se trouve?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s